Mairie de Luisant
Mairie de Luisant

UN NOUVEL ELAN POUR LUISANT

Un nouveau chantier commence avec les Euréliales et la maison de santé. Il prend place à l’ancien terrain de tennis couvert. Ce dernier, réalisé en 2010 alors que le projet de complexe scolaire était déjà évoqué, avait été construit sans toilettes, sans douches, sans vestiaires. Et pour cause : il fallait créer une tranchée de 200 mètres pour y amener les eaux usées. Le maintien de cette structure aurait obligé les enfants à traverser la future rue Poirier, parfois de nuit, pour aller se changer ou se doucher. La Municipalité a donc dû reprendre ce dossier pour permettre une pratique dans des conditions plus convenables. L’ancien terrain de tennis a été vendu 361 000 € à la SA d’Eure-et- Loir, pour être reconstruit au stade Jean Bouin pour 405 000€ HT, financé donc par la revente de l’ancien terrain auquel il faut ajouter 159 000 € de subventions. Bénéfice net pour la commune : 115 000 €. Contre plus de 300 000 € de dépenses sans recettes en 2010.

Un nouvel élan pour Luisant
Les Elus de la majorité


OSER POUR LUISANT

Déjà mi-mandat! Nous observons que dans l’ensemble des choix, il n’y a que peu de concertation même si Mr Massot dépense beaucoup d’énergie à essayer de faire croire le contraire. Trop de décisions nous semblent onéreuses pour la commune: changement du gestionnaire du groupe scolaire/coeur de ville pour un coût exorbitant (1,8 millions d’€, reprise des biens compris), destruction du tennis couvert qui avait tout juste quatre ans (300000€ investis) avec vente du terrain pour construction d’une résidence seniors que nous aurions envisagée d’implanter ailleurs. Quant aux changements de sens de circulation: la presse s’en charge, des maires des communes voisines s’en plaignent, des usagers mécontents se réunissent en association! Pas de concertation sérieuse. Le maire reste sourd… Une chose est sûre: nous n’avons pas le même sens de l’intérêt pour les Luisantais!

Alain BOIRET et son équipe
06.14.96.04.38


LUISANT AVANT TOUT

Dans ce mandat, ma volonté est d’apporté ma vision et mon expérience sur les projets d’aménagement de la ville, sur lesquels j’ai travaillé dans l’intérêt général pendant 4 ans. C’est dans cet esprit que j’aurais préféré les logements séniors accompagnés des services médicaux et paramédicaux à Coubertin plutôt qu’à Roblot. Un nombre de logements limités et un apport de services pour le quartier. Pour le projet « Coeur de Ville », je constate que globalement, ce projet dont j’ai eu la responsabilité de 2010 à 2014 n’est pas profondément modifié et va plutôt dans le bon sens. Une attention particulière doit être portée sur le nombre de places de parking qui seul peut garantir l’attractivité de futur centre. Le Coeur de Ville devrait également intégrer de manière plus visible ce qui peut être fait pour que les commerçants des avenues puissent poursuivre leur activité sans être injustement concurrencés par le nouveau centre à proximité de l’église.

Christian CARRIÈRE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06.78.18.19.05