Mairie de Luisant
Mairie de Luisant

La commune va se doter d’un nouveau tennis couvert au stade Jean Bouin. Une opération qui rapporte 137 000 € à la Commune et qui permettra surtout aux tennismen de jouer dans de meilleures conditions.

Un ancien terrain peu fonctionnel

Le terrain de tennis du stade Roblot avait été construit sur d’anciens terrains qui étaient devenus impraticables en raison, notamment, de la présence de fissures liées aux racines des peupliers environnants. Le terrain extérieur ne permet plus une pratique sereine et des fissures apparaissent sur le terrain couvert. Avec l’arrivée du complexe scolaire la question du maintien du tennis à cet endroit s’est alors posée.

Inutilisé par les scolaires, son architecture dénote en plus avec les futures constructions. Par ailleurs, l’absence de sanitaires, de douches et de vestiaires devenait inappropriée car les enfants du club auraient dû traverser une rue passagère pour aller se changer. La création d’un réseau d’eaux pluviales/eaux usées de 200 mètres linéaires a été chiffrée à plus de 300 000 € par les services techniques. La construction des vestiaires, aux alentours de 180 000 €. En y ajoutant les frais d’architecte et les autres frais divers, la facture se serait élevée à plus de 500 000 €.

Un nouveau tennis autofinancé

Le transfert du tennis à Jean Bouin s’imposait donc. Restait à trouver le financement. Afin de vendre le terrain de l’ancienne structure, la Municipalité a pris contact avec la SA Eure-et-Loir Habitat pour créer une vingtaine de logements adaptés aux personnes âgées et répondre à une demande forte de la population. Une maison de santé sera aussi créée sur ce terrain. Prix de vente : 384 000 €.

Grâce à ce financement, les travaux du tennis ont pu commencer rapidement. Les tennismen pourront se changer et se doucher dans des vestiaires sécurisés. Des locaux de rangements et une coursive pour le public seront aménagés. Avec un revêtement de couleur bleue, cet équipement communal, doté d’une grande baie vitrée donnant sur le terrain de rugby, sera le premier éclairé par LED. Le bâtiment a été conçu pour accueillir un deuxième terrain couvert si le club, qui fête ses 50 ans cette année, continue à se développer. Coût total de la structure : 397 000 €.

A la vente de l’ancien terrain de tennis, il faut ajouter les subventions du Conseil départemental à hauteur de 30 000 € et de la région Centre-Val de Loire à hauteur de 120 000 €, soit des recettes globales de 534 000 €. Une opération qui rapporte donc 137 000 € à la Commune et qui permettra surtout aux tennismen de jouer dans de meilleures conditions.